WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP 2016 – ROUND 5 : 6 HEURES DE Mexico (2 & 3 septembre) ALPINE ET NELSON PANCIATICI EN QUETE DE REUSSITE !

during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship 6 Hours of Nurburgring, Germany, from july 22 to 24 - Photo DPPI

during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship 6 Hours of Nurburgring, Germany, from july 22 to 24 – Photo DPPI

.

Pendant que l’équipage de la voiture n°36 caracole en tête du championnat, celui de la n°35 n’arrive pas à concrétiser leur potentiel à cause d’un manque de réussite chronique. Nelson Panciatici et ses coéquipiers veulent absolument inverser la tendance dès les 6 Heures de Mexico et ce sont donnés toutes les chances pour y arriver !

Comme ses adversaires, l’équipe Baxi DC Racing va découvrir le circuit de Mexico et tout le monde est enthousiaste de participer à cette course, qui est sans doute déjà un évènement à part dans le Championnat du Monde d’Endurance.

Toute l’équipe a effectué un gros travail sur les voitures mais également sur les futures stratégies possibles, notamment en étant plus offensif, ce qui pourrait placer les pilotes dans des conditions favorables pour obtenir un résultat probant :

Nelson : « C’est toujours excitant que de courir sur un nouveau circuit et encore plus quand il s’agit de Mexico dont tout le monde dit le plus grand bien, que ce soit au niveau du tracé que du public. Le simulateur ellip 6 m’a permis de me faire déjà une idée précise du tracé qui me parait être intéressant avec sa longue ligne droite, ses enchainements rapides et ses zones de dépassements. Mais attention à ne pas être derrière une GT à l’entrée du stadium, la gestion du trafic devrait être une composante importante dans la quête d’un bon résultat.

Le circuit est situé à plus de 2 285 mètres de hauteur, il faudra donc en tenir compte pour les réglages car l’altitude va influencer le bon fonctionnement des moteurs et la charge aérodynamique, sans oublier la chaleur qui aura une incidence sur les pneumatiques Dunlop. Cela pourrait être dur physiquement à cause de l’air plus rare, je m’y suis bien préparé !

Nous sommes à mi championnat et il est temps pour nous d’aller chercher un bon résultat, mais il faudra que la réussite revienne et que nous soyons au maximum de nos capacités dans tous les domaines car la concurrence est rude. Pour cela je sais que je peux m’appuyer sur toute l’équipe et sur mes coéquipiers, David Cheng et Ho Pin Tung, pour y arriver. Ce ne sera facile mais j’ai hâte d’y être ! »

Mexico est un rendez-vous important avec les difficultés que l’on connait, mais l’équipe et ses pilotes connaissent suffisamment bien l’Alpine A460 pour pouvoir réagir rapidement et efficacement. De son côté, Nelson Panciatici compte bien saisir la moindre opportunité !

For more information on Nelson PANCIATICI, please visit www.nelsonpancia.fr

  Join Nelson’s Fan Club on Facebook!

Vous aimerez aussi...

Translate »