NOUS SOMMES LES NOUVEAUX MAÎTRES ESCLAVAGISTES DU XXIÈME SIÈCLE

NOUS SOMMES LES NOUVEAUX MAÎTRES ESCLAVAGISTES DU XXIÈME SIÈCLE

Yannick Roudaut fait ses débuts professionnels dans l’univers de la Bourse à 22 ans. Alors que spécialisé dans la finance, en 2007, en pleine crise des subprimes, il décide de mettre un terme son activité pour se consacrer à la recherche d’un modèle économique durable. Aujourd’hui, il sillonne la France, l’Europe et parfois des pays plus éloignés pour convaincre nos contemporains qu’il est possible d’agir autrement, quel que soit son métier, son parcours, son niveau d’engagement.

Rencontre !

« Bâtir le monde de demain est plus enthousiasmant que d’attendre le rebond du PIB ! »

YR2 Portrait 

Nous sommes de plus en plus nombreux à parler d’un « Nouveau Monde.» Pourtant, cette expression surprend, lorsqu’elle ne fait pas sourire. Que t’évoque-t-elle ?

Quand on parle d’un « Nouveau Monde », c’est en opposition au monde actuel, né de la première révolution industrielle. Celui-ci repose sur l’épuisement des ressources fossiles pour produire des objets de consommation courants obsolètes.

L’obsolescence programmée a profité aux Occidentaux de 1945 à 1980 environ.

Aujourd’hui, ce modèle économique, ce monde que nous pouvons qualifier d’occidentalisé, car on a mondialisé notre vision, a atteint ses limites : dérèglement climatique, pollution de toutes sortes, inégalités sociales, burn-out etc…

 

<<Chaque civilisation a l’orgueil de se croire éternelle.>>

 

La liste est longue, mais ce monde basé sur l’hyperconsommation et la destruction du vivant touche à sa fin.

En effet, chaque civilisation a l’orgueil de se croire éternelle. Des Chaldéens, aux Acadiens en passant par les Grecs, les Romains, les Égyptiens, les Mayas, les Ottomans…Les mondes se sont succédés.

Actuellement, nous vivons cette période de transition entre deux mondes.

Un nouveau monde apparaît, plus frugal, plus collaboratif, plus humain et numérique, réconcilié avec le vivant. Cela peut faire sourire, mais il s’agit bien d’une réalité.

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Translate »